Lorsque l’on réfléchit à l’aménagement de son 1er potager, choisir soigneusement son emplacement est une étape déterminante. La permaculture offre un ensemble d’outils de design (zones, secteurs…) qui permettent de faire de bons choix. Vous pourrez toujours améliorer le sol de votre potager, ou planter une haie pour vous protéger du vent. Mais choisir le bon emplacement dès le départ vous fera gagner du temps !

Exposition : Soleil, ou mi-ombre ?

Pour pousser et mûrir, les légumes ont besoin de soleil. Même s’il est possible à certaines conditions de faire un potager de mi-ombre, la grande majorité d’entre eux (les solanacées, les cucurbitacées…) préfèrent des expositions très ensoleillées ! Veillez donc à ce que le potager soit dégagé au sud et à l’ouest. Prenez en compte l’ombre portée des bâtiments, des arbres, etc…

Abritez-le du vent

Si vous êtes dans un couloir venteux, ou sur un plateau ou une plaine balayée par les vents, prenez soin de choisir un emplacement le plus possible protégé des vents dominants. Aussi bien en été qu’en hiver, l’impact du vent est important sur les récoltes. En dernier recours, protégez vos cultures avec des brise-vents naturels (haies libres ou champêtres) ou artificiels (grillages ou clôtures habillés par des plantes grimpantes).

Avoir son potager à portée de main

Un potager nécessite beaucoup de soins, et vous serez d’autant plus assidus dans vos travaux que la distance à parcourir pour vous y rendre sera petite. Il est donc préférable d’installer le potager le plus près possible de la porte d’entrée de la cuisine où se préparent les légumes du jardin. De même, si l’abri où sont rangés les outils et le matériel est situé à proximité, les travaux seront facilités. Un point d’eau placé non loin des légumes vous évitera bien des allers-retours épuisants.

Cas particuliers

Peut-on faire son potager en altitude ? Oui, jusqu’à 1400m au moins (saison + courte, recours à des variétés hâtives et culture sous serre pour rallonger la saison).

Peut-on faire son potager sur un terrain en pente ? Oui, jusqu’à 25% (au-delà de 10%, il faut envisager de réaliser des aménagements de grande envergure, comme créer des paliers et des escaliers).

Peut-on faire son potager au pied de grands arbres déjà installés ? Oui et Non. Il est possible de cultiver certaines plantes potagères dans une forêt peu dense déjà installée. N’hésitez pas à consulter notre blog sur le « Jardin-Forêt ».

Avec nous, pas de courrier indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *